Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J'aime...

J'aime...

Menu
Vous avez dit Yôkai ?

Vous avez dit Yôkai ?

 

Surnaturel, ésotérique et effrayant. Le Le mot Yôkai « 妖怪 » est composé des kanjis, « » qui signifie monstre, et «  » qui signifie des choses étranges.

Au Japon, il y a beaucoup de types de Yôkais. On peut dire que c’est une sorte de monstre japonais mais ce n’est pas la même chose que « monstre » en français. Ils sont plutôt comme des fées ou des génies.

En général, la fée fait une bonne action, mais quelques fées font des bêtises, les Yôkai aussi. Leurs histoires ont commencé il y a 1300 ans. Au début, il était la personnification de phénomènes mystérieux et antiscientifiques ou de sentiments. Par exemple, Zashikiwarashi, c’est une petite fille, et si elle apparaît dans une maison, la famille qui y habite sera heureuse. Et puis, s’il pleut à verse, on dit que c’est à cause de Ame-onna. Elle est une femme, et quand elle rit, pleure ou se met en colère, le temps est mauvais.

Aujourd’hui, ils sont encore présents dans un quotidien japonais. Un auteur de manga a fait une bande dessinée de Yôkai qui s’intitule « Gegege no Kitarou ». Dans cette histoire, un héros qui s’appelle Kitarou combat les Yôkai mauvais. C’est une bande dessinée connues de tous au Japon qui a popularisé les Yôkais pour les japonais. Après cette série de BD, les yôkais nous font encore frissonner mais en même temps ils excitent dans notre imagination. Ils sont probablement issus de nos fantaisies.

Maintenant, les Yôkais sont très populaires pour les enfants comme personnages, parce qu’un dessin animé qui s’appelle « Yôkai watch » est diffusé à la télévision. Les Yôkais survivent dans la culture japonaise en changeant de forme et de média.

Un soir tard, vous pourriez en rencontrer un dans une rue déserte. C’est une femme. La femme a l’air de sangloter et elle porte un masque sur le visage. Elle vous demande : « Suis-je belle ? » en enlevant le masque. Son visage est si terrible que ses lèvres se déchirent cruellement.

Est-ce que vous croyez aux fantômes ou bien aux yôkais ?