Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 05:07

Il y a un dicton: « si vous n’avez pas vu Lijiang, vous n’avez rien vu du Yunnan!». J’ai grandi dans le Yunnan mais je ne l’avais jamais visité. Au début de cette année , j’y suis allée. Il me plait beaucoup et je suis la plus passionée par la culture de Naxi et les légendes de la route du thé et des chevaux.

La culture traditionnelle des Naxis est connue comme ‘Dongba’ lequel rappelle souvent aux chinois les pictogrammes utilisés pour la decoration, mais pourquoi cette culture est nomée ‘Dongba’ ? En fait, ‘Dongba’ est le nom des shamans des Naxis. Cela indique que la culture des Naxis est liée avec une religion primitive selon laquelle tous les éléments de la nature ont des dieux. Même si ce n’était pas la première fois que j’ai entendu parlé de cette religion, quand un garçon Naxi m’a parlé de leurs rituels mystiques, j’ai été attirée immédiatement.


La ville de Shuhe, une vieille ville aussi connue que la vieille ville de Lijiang, située près de ce dernier, est endroit où habitent des Naxis.      

 On y trouve beaucoup de maisons classiques des Naxis, à côté desquelles coulent des cours d’eau. On y rencontre des femmes Naxis en costume traditionelle avec des étoiles et  la lune qui symbolisent que les femmes ici sont travailleuses.

  

En se promenadant sur des chemins de pierre et regardant les chevaux transportant lentement des marchandises, je me suis souvenue des histoires des caravanes qui transportaient des marchandises par la route du thé et des chevaux.

      Vieille de plus de mille ans, la route qui partait de Pu’er dans le Yunnan pour finir à Lhasa au Tibet en traversant la ville de Shuhe, jouait un role très important à l’époque parce qu’elle était la seule route de commerce pour les ethnies du Yunnan quand ils avaient une mauvaise relation avec le gouvernement central. Grace à cette route , le thé, les chevaux et d'autres marchandises étaient échangées avec les pays voisins. Les gens des caravanes risquaient toujours leur vie ici. C’est pour ça que beaucoup de leurs légendes sont encore racontées aujourd’hui.

Pendant mon voyage à Lijiang, ça m’a étonnée de trouver que les gens parlaient très bien mandarin. Les habitants maintiennent leurs traditions tout en devenant modernes...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog des étudiants
  • Le Blog des étudiants
  • : This blog started as a great adventure with my Hong Kong students and is continuing now in Japan with students of two universities in Kyoto. Here we talk about what we like: music, films, books, places, people… So if you are interested in Japanese, Chinese or French cultures, read our articles and don’t hesitate to leave your comments! We will reply!
  • Contact

chezisa

Locations of visitors to this page

Recherche